skip to Main Content
Homélie De La Messe Dominicale Célébrée Depuis La Cure De Mornant Ce Dimanche 22 Mars
Séries d'articles : Homélies à relire

C’est une grande Joie !!! Cette messe a été célébrée ce dimanche matin à 10h30 à l’oratoire de la cure de Mornant par le Père Charles Henri et le Père Pablo, en présence de 250 foyers qui étaient présents à distance, c’est à dire sans doute 300 ou 400 personnes en communion.

Nous avons retranscrit par écrit l’homélie du père Charles Henri pour qu’elle puisse parvenir à tous ceux qui n’ont pas internet.

Retrouvez ce texte en cliquant ici :

Cette homélie (et l’intégralité de la célébration) peut être vue/écoutée en cliquant sur le lien ci-dessous :

https://www.youtube.com/watch?v=VZo2hXGf8Ac

Ce dimanche est le dimanche de la joie, comme nous l’a expliqué le Père Charles Henri. Il nous avait demandé de porter du rose, couleur symbolique des vêtements liturgiques en ce dimanche de la joie.

Le Dimanche Du Laetare

Cet article comporte 9 commentaires
  1. MERCI à ceux qui ont travaillé pour organiser cette célébration.
    Avec Irénée nous sommes à l’école johannique à trois générations de Jésus. Né à Smyrne en Asie Mineure vers 120 ou 130, Irénée a été élève de Polycarpe, un disciple de Jean.
    « Le seigneur cracha à terre, fit de la boue et enduisit les yeux de l’aveugle, montrant par là de quelle façon avait eu lieu le modelage originel ». ( C.h,V,15,2)
    Ce commentaire qu’Irénée donne de l’histoire de l’aveugle-né de l’évangile de ce dimanche montre le lien fondamental entre la main du Seigneur et le Christ historique qui refait le geste artisan de la création.
    Si l’Incarnation était une conséquence du péché, le péché serait premier, il pourrait déterminer la conduite de Dieu.
    La Création n’est pas l’effet d’un moment, mais un mouvement continu. Il y a une progression, un cheminement vers la divinisation. Jésus ouvre les yeux de l’homme pour qu’il puisse voir, connaître, voire reconnaître, la main créatrice du Verbe, déjà à l’œuvre à l’aube de la Création.
    «  Le Verbe est invisible avant l’Incarnation ; visible après ».
    L’Annonciation préfigure l’Incarnation. A trois jours de sa célébration,voyons ce qu’en dit Irénée :
    « Le  » Oui, Qu’il me soit fait selon ta Parole  » de Marie est à l’origine de la réalité à la foi divine et humaine du Christ : un sauveur qui ne soit, ni un homme comme les autres, né uniquement de la volonté de la chair, ni le Christ déguisé en homme » comme le disaient les docétes.
    « ce que la vierge Ève avait lié par son incrédulité, la Vierge Marie l’a délié par sa foi. » ( C.h.,III,22,4)

  2. Bonjour à chacune et à chacun,

    Merci pour cette messe que nous avons pu partager tous ensemble.
    Merci en particulier à Charles-Henri et Pablo et à tous ceux qui ont participé en idée , en pensée, en prière, en parole et en action pour que cela soit possible.
    Nous découvrons que notre foi peut non seulement déplacer les montagnes, mais qu’elle peut combattre les virus.
    Aujourd’hui, cette formule un peu banalisée ‘En union de prière », nous l’avons réellement vécu.
    Aimez-vous les uns les autres : en ces temps de confinement, c’est par de petits gestes que cet amour se vit. En acceptant que nos gestes et nos habitudes quotidiennes soient vivables pour les autres personnes vivant dans nos foyers.
    L’espérance est une vertu cardinale : nous chrétiens, nous devons vivre et porter l’espérance au monde, pas les fausses nouvelles.
    Que la paix du Seigneur soit toujours avec vous.
    Jean-François.

  3. Une même messe, autrement.
    Un idée rapidement mise en œuvre avec les moyens du bord.
    Un très grand merci à ceux qui y ont travaillé. On se retrouve pour la prochaine.

  4. Suivre la messe dominicale par écran interposé, avec Charles Henri et Pablo, m’a ému beaucoup.
    Se retrouver nombreux, priez, chanter ensemble, mais chacun chez soi, à l’aide d’outil informatique, notre foi s’en ressort plus forte que jamais.
    Merci à tous ceux qui ont rendu possible cette communion.
    Un petit mot pour Pablo et Charles Henri: une fois la célébration terminée, je me suis servie une tasse de café, il ne faut pas perdre les bonnes habitudes.

  5. Quelle joie profonde d’avoir pu participer à la messe paroissiale ce matin. C’était tout simple, très présent, dans une intensité recueillie ; nous nous sentions très proches Christiane et moi (Eugène) de Charles Henri, de Pablo mais aussi des 222 personnes connectées comme nous pour célébrer cette eucharistie. Merci à tous ceux qui ont rendu cette cérémonie possible.
    J’adresse à chacun une question surgie à la lecture de l’Évangile de ce 4e dimanche de carême : Jésus dit à l’aveugle guéri : « Crois-tu au Fils de l’homme ? ». Pourquoi Jésus, lorsqu’il se désigne dans les Évangiles, utilise-t-il toujours cette expression ”Fils de l’homme” alors qu’il parle par ailleurs de “Dieu son père” et que la “Voix de Dieu” le désigne à plusieurs reprise comme “son Fils bien aimé” ?
    Enfin, je me permets une requête technique : serait-il possible, si la chose devait être réitérée ce que je souhaite bien vivement, d’atténuer le contrejour dû à la fenêtre qui plonge malheureusement le visage du célébrant dans le noir. Ceci ne permet pas de voir les expressions de son visage. Ceci nous a privé de la possibilité — que nos oreilles vieillissante utilisent de plus en plus — de lire sur les lèvres les paroles prononcées.
    Eugène

  6. J’ai participé, avec joie, à la messe de dimanche. Merci à Charles Henri et Pablo et à ceux qui se sont occupés de la technique.
    Ce jour- là j’ai mis du rose avec une veste pleine d’étoiles pour signifier quelles étaient des lumières d’espérance et en souhaitant qu’elles se multiplient le plus possible autour de nous. Bonne semaine. Claudette

  7. J’ai perdu le courant de la messe, je suis tombée sur cette page. Aussi je voulais dire que la transmission de cette messe du 29 est nettement meilleure que celle du 22 mars. Super, touttefois on perd très souvent la transmission. C’est le seule problème.
    Bravo au père Charles Henri et bravo au père Pablo.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Back To Top