skip to Main Content

Ce Dimanche, nous entendons le récit du baptême de Jésus. Comme pour l’Epiphanie, ce jour est une manifestation de la présence de Dieu. La manifestation de sa gloire dans nos vies, par le Christ dans l’Esprit.

Dimanche 9 janvier 2022. "Toi, tu es mon Fils bien-aimé" Ce Dimanche, nous entendons le récit du baptême de Jésus. Comme pour l'Epiphanie, ce jour est une manifestation de la présence de Dieu. La manifestation de sa gloire dans nos vies, par le Christ dans l'Esprit.

Cet article comporte 2 commentaires

  1. Merci Jean-Louis.
    Jean dit le Baptiste propose un baptême de conversion. L’eau du Jourdain dans lequel le baptisé est plongé est une eau de purification; on se « lave » de tous ses comportements déviant de la Loi de Dieu.
    Quant Jean dit que Jésus « baptisera dans l’Esprit Saint et dans le feu », il annonce un baptême qui va beaucoup plus loin. Ce n’est plus seulement un baptême de conversion. Etre embrasé par le feu, c’est être complètement transformé (l’eau lave seulement, le feu réduit en cendres d’où on peut renaître); et l’Esprit est la force qui nous anime.
    Le passage par l’Esprit et le feu, c’est que Jésus lui-même vivra par sa Passion et sa Résurrection. C’est ce que les disciples vivront à la Pentecôte (les langues de feu + le don de l’Esprit). C’est ce que nous vivons à notre baptême, mais que nous aurons toute notre vie à ruminer, à déployer, à mettre en pratique.
    Pour plus de précision théologique, il faut demander à Charles-Henri !

  2. Le commentaire de Jacques est très intéressant, comme d’habitude, j’aurais bien aimé avoir en plus une explication de la phrase :
     » Lui vous baptisera dans l’Esprit Saint et le feu « 

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Back To Top