skip to Main Content

Qu'est-ce qu'un
Conseil Paroissial pour les Affaires Économiques ?

Ce conseil est composé du curé de la paroisse, d’un comptable, et de paroissiens. Il a pour rôle d’assister et de conseiller dans la gestion des affaires économiques le prêtre qui a reçu la charge pastorale de la paroisse. Il porte le souci de la vie matérielle de la paroisse, vielle à l’entretien du patrimoine immobilier et mobilier, assure la gestion financière, en mettant celle-ci au service de la pastorale.

Il communique périodiquement aux paroissiens toutes les informations nécessaires pour les éclairer sur la situation matérielle et financière de la paroisse et du diocèse. Il accomplit son action dans la perspective de la mission de l’Église, conformément aux orientations pastorales du diocèse et de l’archidiaconé. (Église à Lyon, n° 21 – 1999)

Le but de ce conseil est d’aider le curé à la gestion économique de la paroisse.

  • Discuter et approuver le budget annuel.
  • Décider des investissements ou gros travaux à entreprendre.
  • Suivre et prendre les moyens de la réalisation du budget.
  • Informer de la collecte du denier de l’Église.
  • Rendre compte à l’archevêché et aux paroissiens.

Il est bon de nous rappeler que la paroisse ne vit que grâce aux dons des fidèles, en particulier à l’occasion des quêtes le dimanche et des offrandes à l’occasion d’un baptême, d’un mariage ou des funérailles d’un proche (le casuel).

Ce qui est donné à l’occasion d’une messe ou pour le denier de l’Église est versé au diocèse et contribuera au salaire des prêtres, des diacres et des laïcs en mission ecclésiale.

Rapport budgétaire 2018

Synthèse des dépenses et recettes

Camemberts en couleurs avec montants et % à fournir
Rapport 2018 du Conseil paroissial des Affaires Économiques
ou du Secrétariat (Sandrine)

Ressources d'une paroisse

En France, dans chaque diocèse,
les dons des catholiques se répartissent
en cinq ressources distinctes :

1. Le Denier de l’Église

Contribution volontaire, c’est le don annuel que font les catholiques pour participer au financement de la vie du diocèse. Chaque année, les diocèses lancent un appel pour recueillir le « Denier de l’Église » (autrefois le Denier du Culte).

Les sommes recueillies servent essentiellement au traitement des prêtres, et à celui des animateurs laïcs en pastorale.

2. Les quêtes

À chaque office, et plus particulièrement aux messes du dimanche, la quête recueille l’offrande des participants. Cette quête est généralement affectée aux ressources propres de la paroisse.

Dans un esprit de solidarité et de partage, un certain nombre de quêtes sont affectées dans l’année à des causes spécifiques (missions, vocations, etc.) Ce sont des quêtes impérées.

3. Les offrandes d’intention de messe

En faisant une offrande, à l’occasion d’une messe pour telle ou telle intention, le demandeur participe à la vie des prêtres.

Nous proposons, à titre indicatif, que l’offrande versée soit au moins de ?? euros. Elle est affectée …

4. À l’occasion des cérémonies : « le casuel »

Des liturgies sacramentelles ou familiales jalonnent les grandes étapes de la vie telles que baptême, mariage, obsèques. Pour participer aux dépenses engagées à ces occasions, l’Église souhaite que les catholiques fassent un effort particulier;  plus encore lorsque des fêtes occasionnent des dépenses importantes.

Le Casuel est affecté aux dépenses courantes de la vie paroissiale ?

5. Les dons et legs

Il s’agit de sommes remise à l’Église soit à l’occasion d’un événement exceptionnel (dons), soit données par testament au moment du décès (legs). Destination de ces dons ?

 

Page mise à jour en juillet 2019 R.K.

Back To Top