skip to Main Content

Nous sommes invités ce mercredi à méditer l’évangile de ce jour, chacun chez nous, ce soir.

Après avoir lu et prié les lectures et prié, nous pourrons nous aider du commentaire que le Père Pablo.

Aujourd’hui, nous écoutons dans la parole de Dieu tous les problèmes que les premiers chrétiens ont pu vivre dans leur cheminement de foi. Il y a eu beaucoup d’incompréhensions entre les convertis juifs et les grecs qui se convertissaient au christianisme.

La dispute entre les juifs et Paul provoque une rencontre entre les chrétiens d’Antioche et les apôtres qui séjournaient à Jérusalem. Nous voyons l’attitude de Paul qui demande des renseignements vis-à-vis de la circoncision la loi de Moïse, comment cela provoque en lui une demande d’aide pour continuer le cheminement dans la vérité. Il ne pense pas qu’ils connaissent tout. Au contraire, ils doivent savoir recevoir des recommandations de la part des apôtres : « Les Apôtres et les Anciens se réunirent pour examiner cette affaire. »

L’Evangile nous rappelle qui est la vérité et comment nous pouvons demeurer dans cette vérité. « Demeurez-en moi, comme moi en vous. De même que le sarment ne peut pas porter de fruit par lui-même s’il ne demeure pas sur la vigne, de même vous non plus, si vous ne demeurez pas en moi. »

Cette image nous rappelle que si nous sommes fidèles à sa parole, à son enseignement, nous pourrons vraiment expérimenter comment la parole s’est fait chair au milieu de nous, dans nos faiblesses, « car, en dehors de moi, vous ne pouvez rien faire. »

Laissons-nous conduire par celle qui a les clés de la vérité, notre mère l’Eglise. Demandons dans ce mois de Marie qu’elle nous fasse comprendre comment nous pouvons devenir des vrais disciples qui écoutent la voix de son Messie.

Amen

Cet article comporte 0 commentaires

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Back To Top