skip to Main Content

Homélie du mercredi Saint

Ce mercredi de la semaine sainte, l’Évangile nous présente deux images.

Dans la première, nous voyons Judas qui livre Jésus dans les mains des grands prêtres. Mais le grand questionnement c’est pourquoi Judas a arrêté de croire en son ami, à la parole de Jésus ? Nous voyons comment Judas avant de parler avec les grands prêtres avait perdu tout espoir dans l’image de Jésus, parce qu’il ne montre pas le Messie qu’il attendait ou qu’il voulait.
Cette trahison est réalisée déjà auparavant au cœur de Judas, c’est pour ça qu’il va livrer son ami, son maître,  comme une marchandise pour gagner sa sécurité avec un peu d’argent, pour accomplir sa façon de penser.

Dans la deuxième image, nous voyons comme Jésus prépare ses disciples à vivre la Pâque,  et comment dans ces moments intimes, Jésus expose sa souffrance, comment il y aura quelqu’un de proche qui va le trahir. Mais le grand moment est venu de vivre le passage de l’esclavage et la liberté, de la mort à la vie.
Mais Jésus envoie ses disciples préparer la Pâque chez untel, « et dites-lui : Mon temps est proche, c’est chez toi que je veux faire la Pâque avec mes disciples ». C’est ici que nous pouvons voir comment Jésus entrer dans ce passage, mais il rentre en sachant que son Père se manifeste avec force.
Maintenant la parole nous invite à voir quelle est mon attitude pour cette Pâques, car nous sommes prêts. Suis-je prêt à laisser rentrer Jésus chez moi ? Parce que ce «UNTEL » c’est toi et moi. Ou voulons-nous rester enfermés dans nos idées ?
Rentrons dans cette préparation avec la joie de savoir qui est LE CHRIST qui veut faire Pâques et ressusciter  avec nous.
Demandons avec humilité que l’Esprit de Dieu nous laisse comprendre comment « LUI DÉSIRE » se mêler dans notre réalité.
Bonne Pâques.

Cet article comporte 0 commentaires

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Back To Top